• Home

Blog

Nous proposons la Grelinette un produit français local ce qui nous permet de garantir la qualité de notre production et de vos produits de jardinage.

Si vous pensez que le jardinage est une activité sédentaire, il y a de nombreuses bonnes raisons d’y réfléchir à deux fois. Le jardinage peut être bénéfique pour votre santé et votre santé à bien des égards et pourrait vous faire gagner quelques années d’espérance de vie.

Parmi les conseils course à pied qui reviennent le plus souvent, on évoque peu le jardinage en entraînement croisé avec la course à pied, et pourtant il mérite d’être évoqué !


Le jardinage est-il un sport? Un exercice physique?

Une étude de l’Institut de recherche en santé bien-être, médecine et sport nous présente certaines équivalences :
⦁ Une heure de ski alpin de loisir est égale à une heure de tonte du gazon avec une tondeuse.
⦁ 1 heure de natation crawl en loisir équivaut à 1 heure de bêchage.
⦁ Sarcler pendant une heure équivaut à une heure de footing à une vitesse de 10 km/h
⦁ 1 heure de plantation à la main équivaut à une heure de tennis de table ou 1 heure de cyclisme loisir à une vitesse de 8 à 10 km/h.


Comment le jardinage peut contribuer à une bonne santé physique ?

​​L’activité physique est l’une des cinq voies du bien-être. Une activité physique régulière, qu’elle soit vigoureuse ou plus douce, peut offrir de nombreux avantages.

Brûler des calories
Les adultes devraient faire au moins 150 minutes d’exercice aérobique léger par semaine. Il ne s’agit pas nécessairement de courir ou d’aller à la salle de sport. Tondre une pelouse, creuser, ratisser et même retourner le compost sont des formes d’exercice aérobique.

“C’est incroyable comme ma condition physique a changé. Le simple fait de retourner le compost est tellement actif !” dit Fabrice, jardinier depuis le confinement.

Le jardinage peut vous aider à consommer de 250 à 500 calories par heure, selon l’activité.

Sir Richard Thompson, ancien président du Collège royal des médecins, a rédigé une tribune sur le jardinage dans le journal Clinical Medicine. Il a déclaré : “Creuser, ratisser et tondre sont des activités particulièrement caloriques. Il y a une salle de sport à l’extérieur de nombreuses fenêtres”.

Si vous ne pouvez pas creuser, l’utilisation d’outils manuels présente autant d’avantages. Marcher dans le jardin vous fera également bouger.

Renforcement de la force musculaire et de la flexibilité

Certaines activités de jardinage permettent de conserver la souplesse du corps et de développer la force musculaire. Parfait pour le renforcement musculaire en course à pied !

Vous pouvez faire travailler tous les principaux groupes musculaires en vous étirant, en vous pliant, en soulevant, en tirant et en poussant. Les bras, les jambes, les abdominaux et le dos sont particulièrement sollicités.

Amélioration de la motricité fine et de la dextérité
Il n’y a pas que les grands mouvements. Certains travaux sont plus délicats et demandent de la finesse. Lorsque vous semez des graines, par exemple, vous travaillez votre motricité fine et conservez une bonne dextérité.

Autres avantages pour l’organisme
Il existe de nombreuses autres façons dont le jardinage peut être bénéfique pour votre corps :

⦁ La simple exposition au soleil a des effets positifs. La lumière du soleil peut augmenter le taux de vitamine D et abaisser la tension artérielle
⦁ Certaines activités peuvent améliorer l’équilibre et réduire la vulnérabilité aux chutes.
⦁ Le jardinage peut réduire la douleur. Il peut aider à se remettre d’une intervention chirurgicale ou d’autres interventions médicales.
⦁ Il peut être utile dans le cadre de programmes de rééducation. Les personnes souffrant d’une maladie débilitante ou d’un traumatisme, tel qu’un accident vasculaire cérébral, peuvent améliorer leurs capacités motrices, vocales et cognitives.

Le corps n’est pas le seul à bénéficier d’une activité physique régulière. Rester actif peut également améliorer l’humeur et ralentir le déclin cognitif.

​​

Ce que disent les études
Un programme de jardinage communautaire de deux ans a été mené par Thrive, appelé Sow and Grow (semer et cultiver). Plus de 300 personnes âgées de plus de 50 ans y ont participé. Par la suite, 65 % d’entre elles ont fait état d’une amélioration de leur santé physique.

Un autre programme Thrive a été mis en place pour les personnes souffrant d’une affection pulmonaire. Un tiers des participants ont déclaré que ce programme leur avait permis de réduire le nombre de visites chez le médecin et à l’hôpital.

“Je vis maintenant dans un appartement, sans jardin, mais j’ai un jardin familial. Il y a toujours beaucoup de nettoyage et de désherbage à faire, c’est donc un bon moyen de rester en forme.” explique un participant du programme Thrive.

Il existe de nombreuses études sur le jardinage et la santé physique. Elles montrent les nombreux bienfaits de l’utilisation des espaces verts. Parmi ceux-ci, citons la réduction à long terme des maladies cardiaques, des cancers et des troubles musculo-squelettiques (comme les douleurs dorsales et cervicales).

Une étude néerlandaise a examiné l’exposition aux espaces verts. Pour chaque augmentation de 10 %, l’amélioration de la santé était la même que si l’on avait cinq ans de moins.

Alors, sortez, c’est peut-être ce dont votre corps a besoin en ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Search

We offer something different to local and foreign patrons and ensure you enjoy a memorable food experience every time.

Search

We offer something different to local and foreign patrons and ensure you enjoy a memorable food experience every time.